Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Vol de retour du Phenix
Lun 24 Oct - 16:02 par phenix

» la Shungite
Lun 24 Oct - 15:44 par phenix

» le Qi Gong et ses bienfaits
Lun 24 Oct - 15:00 par phenix

» petite présentation
Ven 30 Sep - 15:53 par Lilylou

» Nouvelle
Mer 6 Juil - 4:27 par vislavie

» Petite nouvelle
Dim 3 Juil - 12:08 par Renisa

» recherche une aide concernant les nuisances de mon ex mari
Mer 8 Juin - 6:03 par solitaire62

» Choses etrange dans mon appartement !
Mar 23 Fév - 22:03 par opale88

» pourquoi tout d'un coup ?
Mar 23 Fév - 22:01 par opale88

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Décembre 2016
DimLunMarMerJeuVenSam
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Les phases de la lune

BSFF du Dr.Larry Nims

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BSFF du Dr.Larry Nims

Message  natou le Ven 15 Oct - 15:15

[size=12]
[size=16]BSFF - Be Set Free Fast

de Larry Nims, Ph.D

[size=9]www.besetfreefast.com

Traduit par Sophie Merle, EFT-Adv

Be Set Free Fast (BSFF), est un procédé énergétique hautement précis, aux fins d'extraire la souche des émotions négatives et des croyances limitatives qui engendrent nos problèmes, nous obligeant à effectuer des ajustements douloureux et à souffrir d'insatisfaction et de manques. Ces données subconscientes fonctionnent automatiquement, prévenant la libre expression de notre vaste potentiel de réalisation, et par là, un profond bien-être dans l'existence.

Le traitement inhérent à BSFF rompt ce fonctionnement sur pilotage automatique, nous offrant la liberté de choisir comment nous voulons penser, agir et nous sentir. Il ne nous oblige pas à percevoir les choses ou à les faire différemment, c'est juste qu'une réaction automatique n'est plus obligatoire mais devient optionnelle. Nous ne sommes plus forcés de nous comporter d'une manière inopérante qui dessert nos intérêts.

Avec BSFF, nulle besoin de se remémorer des événements traumatisants, ni de plonger dans la détresse émotionnelle. Le procédé ne provoque pas d'abréaction (la levée de très fortes émotions négatives) après les traitements.

Les problèmes subconscients (ou inconscients) restreignent l'individu dans tous les domaines de son existence. Sans nous en rendre compte, nous sommes fortement conditionnés à nous imposer des limites qui sont la source continuelle de nos difficultés :

Sous-développement personnel

Relations difficiles ne donnant aucune satisfaction.

Mise en doute des capacités personnelles

Jugement critique, honte et rejet de soi

Diminution des compétences physiques et mentales

[size=9]Carences importantes, impossibilité de jouir de la vie

Décisions irréfléchies, adversité professionnelle, pénuries d'argent

Santé défaillante, manque d'énergie, déclin physique

Anxiété, peurs incontrôlables, phobies, hantise, timidité, tourments obsessionnels

Solitude, isolement, abandon

Dépression, désespoir, accablement, désillusion

Culpabilité, désarroi, gaucherie

Colère, rage, rancoeur, animosité envers soi-même et les autres

Tristesse, regrets, pénitence et condamnation

Insatisfaction sexuelle

Très souvent aussi, la maladie s'installe, due à des années de données subconscientes, provoquant allergies, maladies dégénératives, déficience du système immunitaire, dont BSFF va faciliter le traitement, éliminant les blocages psychologiques qui nous empêchent de fonctionner de manière optimale.

BSFF se sert de l'esprit subconscient comme d'un ‘fidèle serviteur", pour éliminer toute détresse nous empêchant d'exploiter à fond notre potentiel, et par là, de connaître une vie riche et heureuse dans tous les domaines. Fait de manière consciencieuse, BSFF mène à la libération complète des problèmes traités.

Dans la pratique de BSFF, l'emphase est mise sur la détection et l'élimination des attitudes négatives, des jugements critiques et de la colère que l'on a envers soi-même, les autres, le monde, la vie et Dieu. Par ses retombées psychologiques et sociales, l'incapacité à oublier des méfaits est considérée comme le problème le plus grave que l'on puisse avoir. Mais l'étonnant, c'est qu'après avoir éliminé le chagrin et la colère liés aux méfaits subits, une très simple procédure permet d'éliminer à son tour ce refus d'oublier c'est passé, procurant à la personne une profonde transformation de son existence.

BSFF est la seule technique énergétique qui s'adresse spécifiquement à cette dynamique du subconscient, qui nous impose automatiquement des limites, en nous obligeant à réagir de manière inapte et improductive à ce qui nous arrive. BSFF élimine les problèmes rapidement et en douceur sans que nous ayons besoin d'en connaître la cause. Il suffit seulement de réaliser qu'un problème existe. Porter son attention dessus durant le traitement n'est pas requis non plus.

[size=9]Les racines émotionnelles des problèmes, en compagnie des croyances qui vont avec, reposent dans l'esprit subconscient, et semblent "collées" ensemble dans des circuits électromagnétiques spécifiques. Ces racines émotionnelles, liées à leurs convictions négatives particulières, créent et maintiennent des problèmes précis, pouvant être de nature psychologique, spirituelle ou générer des symptômes physiques qui vont se manifester de manière répétée.

Pour chaque problème spécifique, il y a typiquement entre 700 et 2000 racines émotionnelles irrésolues combinées à une série de croyances précises. Toute expérience du problème peut s'accompagner d'une ou plusieurs émotions négatives. Chaque séquence du traitement BSFF va éliminer conjointement toutes ces racines émotionnelles et le système de croyances qui lui correspond, faisant disparaître le symptôme complètement.

Une racine émotionnelle provient d'une expérience unique contenant des émotions négatives irrésolues (chagrin, peur, colère) qui sont engrangées dans le subconscient. Ces racines émotionnelles vont finir par produire un système de croyances. Ce système de croyance, qui gît dans le subconscient de la personne, détermine le moment, la durée, l'intensité, la raison, et l'effet d'un symptôme spécifique, d'un comportement ou d'une expérience négative.


Un problème peut se composer de plusieurs problèmes, aussi appelés aspects, possédant chacun ses propres racines émotionnelles et croyances. Par conséquent, ils devront tous faire l'objet d'un traitement à part, sauf dans certains cas où plusieurs disparaissent d'eux-mêmes conjointement.

Il peut arriver qu'après traitement, un problème revienne, qu'il suffit alors tout simplement de retraiter rapidement, avec de fortes chances de l'éliminer complètement.

Les "Inversions psychologiques" (limites imposées par le subconscient, notre système d'auto-sabotage) se traitent de la même façon que n'importe quel autre problème. La procédure BSFF s'accomplit ainsi d'une seule traite, facilitant son utilisation.

BSFF soigne les mêmes problèmes à souche émotionnelle que les autres techniques énergétiques ou traditionnelles. Cependant, BSFF semble travailler à un niveau psychologique plus profond, parce que le procédé vise spécifiquement les problèmes à leur source, dans le subconscient (ou inconscient). L'importance du subconscient dans la création et le maintien des symptômes psychologiques et physiques est cruciale.

Comme pour les autre méthodes énergétiques, il n'est pas nécessaire d'y croire pour que BSFF fonctionne. Les suggestions hypnotiques ou n'importe quelle autre distraction ne jouent aucun rôle sur son efficacité. Les gens passent tous par le doute pour commencer, ce qui ne les empêchent de se libérer de leurs problèmes. Et si BSFF fonctionne si bien, c'est parce que le procédé vise et élimine leurs racines émotionnelles.


BSFF peut parfaire n'importe quelle autre méthode thérapeutique en s'intégrant facilement. Eliminant la souche émotionnelle des problèmes en traitement, BSFF supprime les obstacles souvent rencontrés en thérapie conventionnelle, empêchant d'effectuer des progrès et d'aboutir à leurs résolutions. En outre, le patient va profiter d'une remise en équilibre de son système énergétique, autrement corrompu par ses problèmes.


Cette nouvelle liberté supprime le besoin de s'ajuster à ses difficultés, ce qui demande une grande dépense d'énergie. Grâce à l'énergie retrouvée, il devient alors facile de changer de comportement et d'apprendre à résoudre les problèmes au fur et à mesure qu'ils se présentent.

A l'origine, le traitement BSFF s'effectuait au moyen d'une séquence comportant quatre étapes. Les problèmes identifiés s'éliminaient par le "Tapping", la stimulation de différents points sur le réseau des méridiens de l'acupuncture (les circuits électromagnétiques du corps). Un Tapping qui s'exécutait conjointement à une déclaration, servant à éliminer toutes les racines émotionnelles et les croyances attachées au problème traité. Il était parfois possible d'éliminer de nombreux aspects d'un problème au cours d'une seule séquence.

A ces débuts, BSFF était une diminution des quatre ou cinq minutes nécessaires au protocole de la technique "Callahan". Durant neuf ans et demi, et passant par de nombreuses découvertes, BSFF s'est de plus en plus simplifié, incorporant au passage des concepts qui ont fortement amplifiés sont efficacité. L'esprit subconscient s'est avéré être une force majeure dans l'établissement et le maintien des problèmes psychologiques. Par conséquent, il est devenu le mécanisme par lequel il est possible de les éliminer Une dynamique psychologique qui est le fondement de la plupart des thérapies traditionnelles.


Il semble que le réseau des méridiens de l'acupuncture ne joue aucun rôle déterminant sur l'apparition des problèmes, et qu'il ne prenne aucune part effective dans leur élimination. Ce que BSFF démontre par un traitement tout aussi efficace, s'effectuant dorénavant sans Tapping, et sans même reconnaître l'existence des méridiens. S'ils sont tant soit peu impliqués dans les problèmes, c'est alors d'une manière détournée, dont il n'est pas nécessaire de tenir compte. La théorie qui s'offre à présent, serait que "l'intention" est la force primaire du mécanisme de guérison.

Dans le modèle originale de BSFF, impliquant le Tapping, le traitement prend entre vingt et trente secondes à faire. Dans la version actuelle, nommée "BSFF instantané", il s'effectue quasiment à la seconde, tout en donnant les mêmes résultats. L'ancien BSFF fonctionne toujours à merveille, mais le nouveau, sans Tapping, ni déclaration à faire durant le traitement, utilise une caractéristique puissante du subconscient. Il devient notre "Fidèle serviteur", effectuant automatiquement le traitement au complet, dès qu'on le lui signale intentionnellement.

BSFF est une méthode très aisée à comprendre et que n'importe qui peut facilement utiliser dans la vie de tous les jours. Les gens peuvent ainsi prendre une part active dans la libération de leurs problèmes. Le procédé s'explique aussi très simplement. Les enfants s'en servent tout de suite dès qu'ils en ont compris les instructions mises à leur niveau. Les parents peuvent également aider un nourrisson en faisant agir le traitement à travers eux.

Tout comme pour l'ancienne version, "BSFF instantané" peut se faire en silence. Un seul traitement est suffisant pour éliminer toutes les racines émotionnelles d'un problème en compagnie de tout son système de croyances. Ceci vient en contraste avec les autres méthodes énergétiques, nettement plus complexes, avec leurs traitements qui demandent de verbaliser les choses, rendant le processus plus difficile à apprendre et à exécuter.

Malgré son système simplifié à l'extrême, BSFF pourvoit le subconscient en nouvelles données. Dans un assemblage qui comprend l'élimination des problèmes, la résolution du refus d'oublier des méfaits, et l'instillation de nouvelles croyances, le procédé BSFF permet une amélioration rapide de notre manière de fonctionner et de profiter de la vie.


Ce doux et très simple procédé BSFF, qu'il développe depuis près de vingt ans, a été créé par Larry Phillip Nims, Ph..D. Psychologue clinicien, il a été l'un des tous premiers à se former à la "Technique Callahan" (à présent Thought Field Therapy), que lui a enseignée son créateur, le Dr Callahan. Le docteur Larry Nims se trouve à la proue du développement des thérapies énergétiques. Une sommité dans le domaine des soins psychologiques, il occupe une chair à l'université et outre ses attributions professionnelles en hôpitaux, il s'est mis au service de différentes institutions caritatives.


Le Dr. Nims se dévoue à soulager la souffrance. Charmant, plein d'humour et de compassion, il conduit des séminaires à travers le monde entier, avec pour objectif d'enseigner aux gens comment prendre leur vie en charge en se libérant promptement de leurs problèmes. Un point illustré par le nom donné à la technique, BE SET FREE FAST, voulant dire "Se libérer rapidement".


Be Set Free Fast - BSFF
‘Comme mise en oeuvre de croissance personnelle'


Par Sophie Merle

Be Set Free Fast-BSFF est un procédé énergétique qui a été créé et développé par le Dr. Larry Nims, psychologue clinicien. Pour savoir en profondeur ce qu'est BSFF, et comment l'appliquer sur une variété de problèmes précis, il faut vous procurer son manuel (en anglais) disponible sur son site : www.besetfreefast.com

Généralement accompli sous autorité thérapeutique, les instructions suivantes se rapportent à une pratique "en solo" de BSFF, et vous sont uniquement offertes en tant qu'outil de croissance personnelle. Vous êtes prié de demander l'avis de votre médecin ou psychologue avant d'utiliser BSFF.

Autant vous le dire tout de suite, le procédé BSFF dépasse carrément l'entendement. Avec les autres techniques énergétiques, il y a au moins une pose à prendre (TAT- Tapas Acupressure Techniques de Tapas Fleming) ou la stimulation d'une série de points sur le réseau de méridiens (EFT- Emotional Freedom Techniques de Gary Craig). Or plus rien de rationnel" avec BSFF, où l'articulation pensée, parlée ou écrite d'un simple mot ou d'une courte phrase, mènent à l'élimination des problèmes.


J'avoue avoir mis du temps à accepter BSFF, trop "miraculeux" à mon goût. Il a fallu que je me retrouve (sans me douter de ce qui m'attendait ...), à descendre la côte de Californie pour en réaliser toute la puissance. Si vous êtes affligé d'une phobie des hauteurs, comme c'était mon cas, vous ne trouverez jamais mieux que cette route étroite, tout en lacets serrés, perchée au-dessus du Pacifique, pour sombrer dans l'horreur. Un mal que je n'avais pas cru bon de traiter, puisque je réside très loin des montagnes.
Mais là, vissée à mon volant, vivant mon pire cauchemar, étouffant de peur et sans moyen d'effectuer le tapping d'EFT, je me suis souvenue de BSFF. Non seulement mon angoisse s'est très vite dissipée, mais BSFF m'a débarrassée de cette phobie. Je ne dis pas que j'irais passer mes vacances à faire de l'escalade, mais depuis ce périple, je peux au moins voir un précipice sans m'évanouir de terreur. Et c'est déjà bien !

Personne ne peut expliquer clairement comment ces guérisons sont possibles. Certains parlent de blocages d'énergie dissous, tandis que d'autres, comme le créateur de BSFF, pensent qu'il suffit de dire à son subconscient de traiter un problème pour qu'il l'élimine aussitôt.

Il existe deux versions de BSFF. L'ancienne, comprenant l'énoncé d'une phrase type en même temps que s'effectue le tapping sur différents points de rencontre des méridiens, et la nouvelle, nommée "BSFF Instantané". Ces deux méthodes vous sont montrées plus loin, mais un éclaircissement sur le fonctionnement du subconscient est nécessaire avant.

Le subconscient façonne ce qui nous arrive dans l'existence selon nos croyances, s'appuyant sur l'idée que nous avons de nous-même, de la vie et des autres. Une opinion formée dès notre plus tendre enfance et que nos expériences de vie, faites de plaisir ou de souffrance, confirment à la lettre. Ce qui nous satisfait ou nous chagrine au quotidien, provient de données engrangées dans notre subconscient. Et tout comme nous n'irions pas nous recoiffer en passant le peigne sur le miroir qui nous fait face, il est inutile d'agir ailleurs que sur nous-même, pour transformer une réalité jugée déplaisante.


Notre subconscient est là pour nous protéger. C'est un rôle auquel il s'applique sans jamais faillir, ensemençant nos problèmes à cause de nos croyances, qu'il est incapable de changer de lui-même. C'est ainsi qu'il nous sera impossible de saisir les bonnes opportunités qui passent continuellement devant nous, si nous avons la conviction qu'il ne peut jamais rien nous arriver de bon. De même qu'il nous sera impossible de connaître l'échec, autrement que très brièvement, si nous avons la conviction d'être quelqu'un à qui tout réussit. Il est inutile de se parler "positivement". La détermination et la volonté au regard des croyances négatives ne mènent nulle part. Il faut en extraire les racines émotionnelles, ce qui permet ensuite de penser et d'agir différemment.

BSFF opère directement au niveau du subconscient. A l'instant où le mot-clef est prononcé, en "serviteur fidèle " il va immédiatement effectuer le traitement qui lui est ordonné, éliminant toutes les racines émotionnelles et la cause profonde du problème visé. Il suffit de diriger le traitement sur tout ce qui dérange, peur, colère, tristesse ou n'importe quelle autre émotion négative ou souffrance physique, pour que le subconscient se mette aussitôt à l'oeuvre. Il n'a pas les moyens de répondre autrement qu'aux commandes. Il semblerait que la décision d'éliminer un problème, initiant le traitement BSFF en prononçant le mot-clef, soit l'instrument véritable de guérison.
[size=9]
BSFF Instantané

Instructions au subconscient


Commencez par choisir un mot ou une expression qui vous évoque clairement l'envolée de vos problèmes, tels que "Liberté", "Joie", "Soleil", "Paix" "Océan", "Zéphyr", "C'est à supprimer!", "Traitement immédiat !", "Vas-y !" ou "Mets la lumière !".Vous pouvez même inventer un mot ou prendre quelque chose d'une langue étrangère, du moment que cela vous suggère la conclusion de vos problèmes.

Ce mot que vous aurez choisi ou cette expression, servira de signal à votre subconscient pour opérer immédiatement le traitement BSFF sur le problème que vous aurez noté.

Lisez ensuite les instructions suivantes (silencieusement ou à haute voix), une seule fois (sans jamais devoir les relire sauf pour votre plaisir). Elles iront s'engranger dans votre subconscient qui n'aura plus besoin que de votre signal pour effectuer le traitement BSFF. Ces directives emploient le tutoiement, mais vous pouvez y substituer le vouvoiement si cela vous convient mieux.

"Ces instructions s'adressent à toi mon subconscient. A partir de cet instant, chaque fois que je prononcerai délibérément : (insérer ici le mot ou l'expression constituant votre signal), que ce soit silencieusement ou à haute voix, par écrit ou en le visualisant, tu exécuteras immédiatement le traitement complet du problème dans lequel je me trouve. Cela veut dire, qu'à mon signal, tu supprimeras aussitôt toutes les racines émotionnelles et les croyances qui s'accrochent au problème que je viens de te signaler, en même temps que tu élimineras tous les facteurs de stress post-traumatiques qui y sont associés, et cela à tous les niveaux de mon être, incluant dans le traitement toutes les parties fragmentées, divisées et dispersées, afin qu'ils ne m'occasionnent plus aucun inconfort. Tu effaceras tous les chocs que ce problème à causé à mon système, tous les traumatismes, stress, détresses, contrariétés, perturbations et tracas, et cela, de la première fois à la dernière fois qu'il s'est manifesté, partiellement ou complètement, dans ma vie. Tu effectueras tout cela pour moi, que je connaisse consciemment ou non la nature profonde du problème que je te demande de traiter, et même si je suis incapable de l'identifier, de le décrire ou de l'étiqueter par des mots. Il suffit que je t'indique un trouble par mon mot-clef. Tu élimineras simultanément tous les problèmes qui, directement, indirectement, ou de n'importe quelle autre façon, contribuent, alimentent, provoquent ou maintiennent le problème que je t'ai signalé, et cela, sur toute l'étendue de mon existence, et à tous les niveaux de mon esprit, et de mon être au complet. Tu effectueras tout cela pour moi, peu importe la complexité émotionnelle, physique, mentale, et spirituelle dans laquelle je me trouvais lorsque chacun de ces problèmes s'est établi ou reproduit dans mon existence. Tu élimineras complètement et pour toujours tous les problèmes que je te demande de traiter, rompant n'importe quelle donnée pouvant m'obliger à les garder, les reprendre, leur permettre de revenir ou à subir passivement leur retour, et cela, de n'importe quelle manière qui soit. Tu élimineras en même temps tous les problèmes susceptibles de faire revenir un problème déjà traité, sous n'importe quelle forme qui soit, de même que tu accompliras un retour en arrière, traitant à nouveau les problèmes soignés par d'autres thérapies ou techniques d'aide personnelle. Tu supprimeras aussi les croyances qui s'opposent à la réussite du traitement, tenant compte des croyances suivantes : "Je doute de l'efficacité du traitement BSFF", "Ce traitement ne donnera pas de résultats permanents", "Ce traitement ne marchera jamais avec moi", "Ce type de traitement ne durera pas", "Je n'ai pas l'habitude de faire les choses de cette nouvelle manière", "Je ne fais pas confiance à cette nouvelle façon d'éliminer mes problèmes", "Ces traitements ne changeront rien à ma vie", "Les problèmes que j'ai traités reviendront forcément".Chaque fois que je t'indiquerai de la colère à traiter, que je la dirige envers moi-même, les autres, la vie, ou Dieu, ou n'importe quoi d'autre de négatif nous concernant et que je ne peux pas oublier, tu incluras dans le traitement toutes les colères et les rancoeurs qui n'auront pas encore
été traitées, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. Dès maintenant, tu effectueras automatiquement le traitement complet de n'importe quel problème qui te sera signifié par mon mot-clef, que je peux changer ou modifier à ma convenance, de même qu'en ajouter d'autres. Il suffit que je te l'annonce clairement. Mon subconscient, tu effectueras dorénavant tout cela pour moi, peu importe la situation, les circonstances ou les conditions dans lesquelles je me trouve, ou la nature du problème que je te signale par mon mot-clef. De même que tu feras en sorte que je me souvienne de l'exprimer chaque fois qu'un problème se présente dans ma vie ou que quelque chose me trouble. Pour conclure ces instructions, je te remercie d'être fidèlement à mon service."


Le traitement des problèmes avec BSFF

Ce qui suit procède de ma façon personnelle d'utiliser BSFF. Pour les gros problèmes, j'effectue toujours le traitement par écrit, prenant le temps de bien noter tout ce qui me dérange, afin d'en traiter tous les aspects. Pour les petits troubles quotidiens, je le fais mentalement. Ce qui est important, c'est d'exprimer toute la souffrance qu'un problème nous occasionne, faisant sonner notre-clef après chaque énoncé, et de conclure le traitement par le cours procédé menant à la clémence, tant envers soi-même que les autres.

1) Evaluez votre niveau de votre souffrance sur une échelle de 0 à 10, ce dernier chiffre indiquant un degré d'inconfort maximum.


2) Notez mentalement ou par écrit tout ce qui vous dérange à propos de ce problème, prononçant votre mot-clef à la suite de chaque énoncé.

3) Lorsque vous aurez achevé votre diatribe, ne vous privant pas d'aller au fond des choses en les martelant de votre mot-clef, concluez par cette phrase :

• J'interviens maintenant sur la totalité de mon problème ... (le nommer ici), traitant collectivement toutes les pensées, croyances, attitudes et émotions qui peuvent le maintenir en place ou l'inciter à revenir. Prononcez votre mot-clef.

4) Vient à présent la routine "Colère-Pardon" que vous effectuez d'abord envers les autres, puis vous-même, en disant :

• "Je traite à présent toute la colère et la rancoeur que j'ai envers tous ceux qui ont contribué à mon problème." Prononcez votre mot-clef, puis tapez sur l'ongle de l'index en répétant trois fois : "Je vous excuse car vous ne pouviez pas mieux faire."

• Je traite à présent toute la colère, la culpabilité, la honte ou tout autre jugement critique que j'ai envers moi-même pour avoir ce problème. Prononcez votre mot-clef, puis tapez sur l'ongle de l'index en répétant trois fois : "Je me pardonne car je fais toujours du mieux que je peux."

5) En cas de problème vraiment trop "gros" à digérer, terminez votre session par le procédé suivant, prononçant votre mot-clef après chaque phrase :

• Je veux me libérer complètement de ce problème. Mot-clef
• Je suis prêt à me libérer complètement de ce problème. Mot-clef
• Je veux être complètement libéré de ce problème maintenant et pour toujours. Mot-clef
• Je me donne la permission d'être complètement libéré de ce problème. Mot-clef
• C'est bon pour moi maintenant d'être libéré complètement et pour toujours de ce problème. Mot clef
• Je mérite d'être complètement libéré de ce problème dès maintenant et pour toujours. Mot-clef
• Je vais faire tout le nécessaire pour rester dorénavant libre de ce problème. Mot-clef
• Il y a encore quelque chose en moi qui peut me faire garder ce problème ou l'inciter à revenir. Mot-clef
• Mon problème reviendra à cause de ma faiblesse. Mot-clef




Exemple : BSFF par écrit

Pour cet exercice, imaginons que vous veniez d'apprendre qu'un ami vous fait faux bond. Il vous avait promis de passer vous prendre pour aller au théâtre, mais un empêchement de dernière minute le retient ailleurs. C'est ce qu'il vous dit, à peine aimable au téléphone. Vous voici non seulement déçue, mais la colère monte. Vous lui aviez réservé cette soirée, c'est la dernière d'une pièce que vous vouliez absolument voir, et il est trop tard maintenant pour vous organiser autrement. Quel mufle, pensez-vous. D'ailleurs, je tombe toujours sur ce genre de type grossier. C'est bien ma veine. Je ne trouverai jamais quelqu'un de bien.

Humiliée, profondément blessée, cette situation vous plonge dans une affliction que l'on pourrait qualifier de démesurée. Or, cet accablement n'a rien d'excessif. Il est fait d'une énorme souffrance que vous avez déjà accumulée au fil de vos déceptions passées. Les circonstances de ce soir vont en ouvrir les vannes, laissant s'écouler un flot d'émotions que vous reteniez captives, dans un mouvement naturel qui devrait en effacer toute trace. Cependant, et c'est ce que nous faisons à peu près tous, vous allez vous "ressaisir" aussi vite que possible, stoppant net cette évacuation bienfaisante. La douleur de cet incident ira se "coller" à toutes celles qui lui ressemblent et qui se trouvent déjà embouteillées en vous. Ceci aura pour effet d'amplifier votre réaction désespérée, chaque fois qu'un incident semblable se reproduira dans votre existence. Cette détresse intérieure, toujours liée à des croyances négatives, est précisément ce que BSFF va vous permettre d'éliminer. A l'énoncé de votre mot-clef, votre subconscient en supprimera aussitôt la souche complète.

La pratique de BSFF "en solo" s'effectue mieux par écrit. Sur une belle feuille blanche, notez le titre de votre problème. Ici vous pourriez inscrire par exemple, "Ce que François vient de me faire". Ce qui compte, c'est que vous exprimiez la nature exact du problème que vous désirez traiter.

Puis évaluez votre niveau de souffrance sur une échelle allant de 0 à 10. Disons qu'il s'agit ici d'un 10. Inscrivez ce chiffre à la suite du titre de votre problème.

Notez maintenant absolument tout ce qui vous dérange dans cette situation, ponctuant chaque fin de phrase par l'énoncé de votre mot-clef. Allez-y franchement. Plus vous trouverez de choses négatives à dire sur vous, sur lui, sur n'importe qui d'autre ou sur votre vie en général, mieux vous parviendrez à vous délester de ce lourd fardeau émotif. N'ayez pas peur d'exprimer toute votre négativité. Traitée avec votre mot-clef, c'est le moyen de vous en libérer à tout jamais.

En admettant que votre mot-clef soit "Feu !", voici quelques exemples de traitement :

• Je ne suis pas assez bien pour lui ... Feu !
• Personne ne m'apprécie ...Feu !
• Je suis toujours toute seule ...Feu !
• Ma vie ne vaut pas la peine d'être vécue ... Feu!
• Tout le monde s'amuse sauf moi ... Feu !


Continuez à noter tout ce qui vous passe par la tête, jusqu'à ce que vous ayez vidé votre sac à fond, sans oublier d'énoncer votre mot-clef en ponctuation de chaque affirmation négative. Ce sont les croyances ancrées dans votre subconscient, seules responsables de vos souffrances dans la situation présente. Sans ces convictions profondes, vous ne pourriez pas avoir le problème que vous êtes en train de traiter.

En clôture de cette étape cruciale du procédé, notez maintenant la phrase suivante :

• J'interviens maintenant sur la totalité de mon problème (donnez son titre, qui sera pour notre exemple "Ce que François vient de me faire."), traitant collectivement toutes les pensées, croyances, attitudes et émotions qui peuvent le maintenir en place ou l'inciter à revenir. Et prononcez votre mot-clef, ici "Feu!"


Voici venue la phase "Colère-Pardon" du procédé, servant à pouvoir véritablement passer l'éponge sur ce qui est arrivé. Pour notre exemple ce sera :


• Je traite maintenant toute la colère et la rancoeur que j'ai envers tous ceux qui ont contribué à me faire avoir le problème : "Ce que François vient de me faire." Feu !
Puis tapotez sur l'ongle de votre index en répétant trois fois de suite :
"Je vous excuse car vous ne pouviez pas mieux faire."


• Je traite maintenant toute la colère, la culpabilité, la honte ou toute autre opinion critique que j'ai envers moi-même pour avoir eu le problème : "Ce que François vient de me faire." Feu !
Puis tapotez sur l'ongle de votre index en répétant trois fois de suite :
"Je me pardonne car je fais toujours tout du mieux que je peux."

Evaluez à nouveau votre niveau de souffrance en pensant à ce qui vous est arrivé. Au cas où vous ne vous sentiriez pas complètement apaisée, faites le procédé suivant :


• Je veux me libérer complètement du problème : "Ce que François vient de me faire." Feu !
• Je suis prête à me libérer complètement de ce problème. Feu !
• Je veux être complètement libérée de ce problème, maintenant et pour toujours. Feu !
• Je me donne la permission d'être complètement libérée de ce problème. Feu !
• C'est bon pour moi d'être libérée, complètement et pour toujours, de ce problème. Feu !
• Je mérite d'être complètement libérée de ce problème, dès maintenant et pour toujours. Feu !
• Je vais faire tout le nécessaire pour rester dorénavant et pour toujours libérée de ce problème. Feu !
• Il y a encore quelque chose en moi qui peut me faire garder ce problème ou l'inciter à revenir. Feu !
• Mon problème reviendra à cause de mes faiblesses. Feu !



Le procédé BSFF fait mentalement

Lorsque je vous disais tout à l'heure que BSFF m'avait libérée d'une phobie des hauteurs, c'est de manière uniquement mentale que je m'en suis servie. Quittant San Francisco pour me rendre à Los Angeles, je m'attendais à trouver une vaste autoroute, surplombant solidement le Pacifique. Or rien de tel, mais un chemin de mulets ... rasant des abîmes monstrueux ... sans garde-fou. Pour une surprise, s'en était une de taille ! J'avais deux solutions : soit faire demi-tour aussi vite que possible ou me prouver l'efficacité de BSFF. Et je revenais justement d'une rencontre avec Larry Nims, son créateur. La vie a de curieuses coïncidences ...

Pétrifiée de peur, mais bien disposée à valider l'effet de mon mot-clef, j'ai commencé à en ponctuer ma conversation intérieure. A mon grand étonnement, c'était décidément le jour des surprises, mon effroi se dissipait aussitôt. Puis la peur m'étranglait à nouveau. Et à nouveau, elle se dissipait à l'énoncé de mon mot-clef.

Très attentive à ma conduite, je n'ai pas tout de suite réalisé ce qui se passait. C'est quand la peur revenait que je constatais le grand calme qui l'avait longuement précédée. Je répétais alors mon mot-clef, continuant mon chemin dans la vigilance qu'il exigeait. Ce n'est qu'au terme de mon voyage, après des heures et des heures de route, que j'ai vraiment compris toute l'aide que m'avait apportée BSFF.

La dernière fois que je m'étais trouvée dans ce genre de situation, (avant de connaître les procédures énergétiques), je traversais le parc de Zion en Utah (USA). Et si je n'en suis pas morte, c'est qu'une phobie n'aura jamais tué personne ! Depuis cette expérience sur la côte de Californie, j'ai eu l'occasion de rouler à nouveau sur une route "difficile", en toute tranquillité.

http://www.sophiemerle.com/Fondation-EFT/bsff-larry-nims.php

natou xx





[/size]


[/size][/size][/size][/size]

natou

Nombre de messages : 1731
Age : 45
Localisation : rive-sud de montréal
Emploi/loisirs : lecture, marche, animaux, thérapies naturelles , guérison, spiritualité et bien sûre tout sur le paranormal...
Humeur : bonne
Date d'inscription : 28/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum