Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Vol de retour du Phenix
Lun 24 Oct - 16:02 par phenix

» la Shungite
Lun 24 Oct - 15:44 par phenix

» le Qi Gong et ses bienfaits
Lun 24 Oct - 15:00 par phenix

» petite présentation
Ven 30 Sep - 15:53 par Lilylou

» Nouvelle
Mer 6 Juil - 4:27 par vislavie

» Petite nouvelle
Dim 3 Juil - 12:08 par Renisa

» recherche une aide concernant les nuisances de mon ex mari
Mer 8 Juin - 6:03 par solitaire62

» Choses etrange dans mon appartement !
Mar 23 Fév - 22:03 par opale88

» pourquoi tout d'un coup ?
Mar 23 Fév - 22:01 par opale88

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Janvier 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Les phases de la lune

les bienfaits de la méditation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les bienfaits de la méditation

Message  natou le Mar 30 Sep - 7:12

Les surprenants pouvoirs de la méditation

Les progrès de l'imagerie médicale démontrent l'impact positif de nos pensées sur notre organisme. Tour d'horizon des bienfaits de la méditation.

Nathalie Szapiro et Agnès Duperrin - Janvier 2008


• Un remède validé par la science
Le Dr Frédéric Rosenfeld, psychiatre spécialiste des neurosciences, est affirmatif :
"Il existe un remède capable de contenir le stress et l'angoisse, de réduire les migraines, d'augmenter l'immunité, de favoriser le sommeil, de protéger le coeur, les artères et de muscler le cerveau.
Ce remède, validé par la science et pourtant ancestral, c'est la méditation !"
L'imagerie par résonance magnétique (IRM) a démontré que nos émotions positives - la confiance en l'équipe soignante, par exemple - activent une zone située à l'avant du cerveau gauche (le cortex préfrontal gauche).
"Cette zone est connue pour stimuler le système nerveux parasympathique, impliqué dans les mécanismes de réparation du corps et dans la production de cellules immunitaires", explique le Dr Thierry Janssen, chirurgien et psychothérapeute, passionné par le sujet.
Au contraire, quand on se laisse envahir par des émotions négatives, comme : "Je ne guérirai jamais", c'est le cortex préfrontal droit qui s'active.
Cette zone-là stimule le système nerveux sympathique (ou système du stress), qui produit de l'adrénaline et du cortisol, délétères lorsque l'on y est exposé trop longtemps.

• Mieux que les somnifères ! Sleep
Grâce à ses effets relaxants, la méditation aide à bien dormir.
Elle agirait aussi par d'autres mécanismes, notamment en favorisant la sécrétion de neurotransmetteurs impliqués dans l'endormissement.
Chez certains patients atteints de cancer - maladie connue pour perturber le sommeil -,la méditation permet d'améliorer la sensation d'avoir passé une bonne nuit (Cancer, 2004)et ne présente aucun effet secondaire, contrairement aux somnifères Sleep

• Ralentir le coeur :Coeur:
Les scientifiques savent aujourd'hui mieux mesurer l'impact du mental sur le corps.
Pour preuve, les études démontrent que prier ou méditer améliore l'activation du système immunitaire.
Au point que certains patients atteints de psoriasis voient leur crise disparaître plus vite lorsqu'ils méditent régulièrement (Psychodermatology, 2003).
De même, plusieurs chercheurs ont montré que réciter à haute voix une prière en latin ou une prière de yoga (mantra) améliore le rythme cardio-vasculaire, la pression sanguine et régularise la fréquence respiratoire.
Le Dr Rosenfeld décrypte le phénomène : lorsque l'on médite, plusieurs mécanismes s'associent.
Différents groupes musculaires du corps se relâchent, entraînant une diminution de la fréquence cardiaque.
Le système nerveux autonome parasympathique est stimulé, ce qui provoque la décontraction des petits muscles entourant les vaisseaux sanguins.
Enfin, en cas de pratique régulière, les catécholamines, substances connues pour augmenter la tension artérielle, diminuent.
Ainsi, la tension baisse-t-elle, entraînant des modifications sur l'ensemble de l'organisme.


• Favoriser la relaxation
La méditation génère la relaxation, efficace contre le stress chronique, qui est source de bien des maux.
À tel point que la relaxation est désormais considérée par les médecins comme une thérapeutique à part entière, parfois prescrite.
L'impact négatif du stress chronique agirait jusque sur nos gènes, donc sur notre espérance de vie !
Des études montrent que chez les personnes soumises à un stress chronique élevé, le matériel génétique des cellules est endommagé.
Les portions de leur ADN situées aux extrémités des chromosomes (les télomères) sont plus courtes.
Normalement, ces télomères raccourcissent au fil du temps jusqu'à entraîner la mort de la cellule.
Si elles sont plus courtes au départ, le phénomène s'accélère.
De plus, l'enzyme capable de les réparer - la télomérase - est présente en moindre quantité chez les personnes soumises à un tel stress.
Un "préjudice" qui peut coûter jusqu'à dix ans de vieselon les scientifiques !


• Un atout pour la prévention
Le stress agit à bien d'autres niveaux. Il favorise la synthèse de cortisol, qui fi nit par dérégler et épuiser les défenses immunitaires, accroissant le risque infectieux et les maladies inflammatoires chroniques.
Le cortisol pourrait aussi entraîner la dégénérescence, voire la destruction de nos précieux neurones, accélérant le vieillissement prématuré du cerveau et les pertes de mémoire.
Enfin, l'adrénaline a tendance à élever la pression artérielle, qui fait le lit des accidents cardio-vasculaires.
Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que plusieurs études récentes aient établi un lien entre stress chronique (tensions familiales, divorce, problèmes financiers…) et infarctus du myocarde.
Prière, méditation et relaxation sont indéniablement des atouts pour la prévention.
Des tests montrent que les séances de yoga et de relaxation aident à normaliser le rythme cardiaque et à abaisser la tension artérielle.
Mieux : ces effets positifs se poursuivent au-delà de la séance dans le cas de pratique régulière !

• Les effets physiologiques de la méditation

• Cerveau :pendant une méditation, plusieurs zones du cerveau sont activées, comme le cortex frontal et le thalamus impliqués dans la perception sensorielle et émotionnelle de la douleur.
• Respiration : la fréquence respiratoire diminue, tout comme la consommation en oxygène de l'organisme, preuve de l'activation du système parasympathique (celui qui nous protège).
• Système cardio-vasculaire : baisse de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque, comme chez un sportif !
• Peau : réparation de certaines lésions inflammatoires, sans doute par la sécrétion de neuromédiateurs chimiques.
• Amélioration des défenses immunitaires, du sommeil et de l'humeur.
• Diminution de la douleur

Bonne méditation à tous ! natou xx Fontaine

http://www.notretemps.com/article/index.jsp?docId=2325007

natou

Nombre de messages : 1731
Age : 45
Localisation : rive-sud de montréal
Emploi/loisirs : lecture, marche, animaux, thérapies naturelles , guérison, spiritualité et bien sûre tout sur le paranormal...
Humeur : bonne
Date d'inscription : 28/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

RE: les bienfaits de la méditation

Message  Lunou le Mer 1 Oct - 22:40

Merci Natou pour ce rappel des bienfaits rendus! Love

Lunou

Nombre de messages : 546
Age : 64
Localisation : sorel-tracy qc
Emploi/loisirs : intervenante psychosociale-- J aime l humain et j ai foi en sa force intérieure
Humeur : confiante
Date d'inscription : 29/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum